vendredi 18 juillet 2014

Johnny Winter - Bad Girl Blues

j ai plus de sucre et Johnny winter est mort, 2 mauvaise nouvelle aujourdhui.......

mercredi 9 juillet 2014

TELECHARGER MOVIE under the skin_Scarlett_ johanson

                                                 MOVIE under the skin

with Scarlett_ johanson

 








Pour le telechargement  c par ici

vendredi 21 février 2014

TS TS TS........!!!!

 TU TUSSe?

Si ta de la toux seche ou grave , on s en fiche, prend une bouteille de dx
J ai vu que l' on prescrivais de plus en plus de tussi. mais ce n est pas s en danger,  à hautes doses.....
 faites gaffe   l ' effet dure plus de 3 jours voir certain ne reviendront pas du voyage (tres tres rare)





DXM

Y en y qui disent aussi que l on peut l utiliser comme sevrage aux opiacees car on nee peut pas devenir dependant, l effet anesthesique fait disparaitre le manque phisique et le reste des effet , le manque mental

erowid 


en effet l' effet psychedelique du dxm est superbe, plein de couleurs, d euphorie, on remonte a des souvenirs d enfance , comme si nous etions juge de la scene, on explore le pourquoi du comment, l univers et moi ne font plus qu' un!

Je suis remonter (en vision)  jusqu' a l homme prehistorique qui tapait une pierre contre une autre....

L euphorie durant le voyage est grand , par contre il ne faut pas etre malade nerveusement car cela pourrais etre grave (bad trip).
le lendemain , presque plus d ' effet ,sauf une gueule de bois , mais un bon cafes et sa repart...(mais les effet se font sentir encore 3 a 4 jours par des impression d' halluciner , mais ce n est que la descente...vaut mieux prevoir 6 jours de libre avant de tenter l experience, pour ma part j ai pris 3 boites en une seul prise, mais 2 boites suffisent.

ne tentez pas l experience seul!!!....la premiere fois




Quelques lien details :

Le Dextrométhorphane (DXM) est un opioïde apparenté à la codéine. Il est utilisé dans le traitement de la toux et fréquemment détourné pour ses propriétés hallucinogènes dissociatives. L’usage détourné du DXM à des fins récréatives à forte dose est fréquent et a déjà attiré l’attention de l’Afssaps[1]. Il est alors nommé DXM par les usagers.

Forme galénique

Le DXM entre dans la composition de diverses spécialités antitussives : formes liquides (Pulmodexane sirop, Tussidane sirop, Clarix / Humex / Vicks toux sèche sirops) ou solides (Tuxium, Pulmodexane cp, Tussidane cp). Par exemple l'Ergix toux sèche contient 250 mg de bromhydrate de dextromethorphane (soit 185 mg de dxm base) par 100 ml de sirop (flacon de 150 ml) ou se présente en gélules de 20 mg (15 mg de dxm base).

Pharmacologie

Pharmacocinétique (PK)

Le dextrométhorphane (DXM) est métabolisé au niveau hépatique en dextorphane (DXO, dérivé O-déméthylé) par le cytochrome P450 2D6 (CYP2D6). Le DXM et le DXO sont eux-même métabolisés par le CYP3A4.

Le CYP2D6 fait l’objet d’un polymorphisme génétique (tout le monde n’a pas les même capacités métaboliques au niveau de cette enzyme) et est sensible au phénomène d’induction/inhibition enzymatique. Ainsi, la prise d’inducteurs ou d’inhibiteurs du 2D6 peut modifier la PK du DXM.
  • Principaux inducteurs 2D6[2] : dexaméthasone (corticoïde), rifampicine (antituberculeux).
  • Principaux inhibiteurs 2D6[2] : fluoxetine, paroxetine, bupropion, quinidine, cinacalcet et ritonavir (buprénorphine, méthadone et cocaïne sont aussi des inhibiteurs mais de façon plus faible).

Le CYP3A4 est également soumis au phénomène d’induction/inhibition enzymatique et la modification de ses capacités fonctionnelles pourrait, par effet de cascade, perturber la cinétique du DXM et de son métabolite[3]. Sur les inhibiteurs CYP3A4 et notamment le jus de pamplemousse voir
http://www.psychoactif.org/forum/t9789-p1-DXM-jus-pamplemousse.html#p141340


D’autre part, la prise concomitante de 2 substrats d’une même enzyme peut impliquer un phénomène de compétition perturbant la cinétique des 2 produits[4].

Ainsi, la prise d’inhibiteurs ou d’inducteur enzymatiques, ou de substrats compétitifs des enzymes impliquées dans le métabolisme du DXM, pourrait modifier le ratio DXM/DXO et modifier les effets attendus d’une prise de DXM[3] (puisque DXM et DXO n’ont pas les même effets, voir ci-dessous).

Pharmacodynamique (PD)

Le DXM possède les propriétés pharmacodynamiques suivantes[5] :
  • agoniste des récepteurs σ (sigma)
  • inhibiteur de recapture de la sérotonine et de la noradrénaline
  • antagoniste de certains récepteurs cholinergiques nicotiniques
  • agoniste des récepteurs opioïdes μ (mu), δ (delta) et κ (kappa)
  • antagoniste des récepteurs glutamatergiques NMDA

Le DXM agit principalement par inhibition de la recapture de la sérotonine (et, plus faiblement, de la noradrénaline) et par agonisme des récepteurs σ. Il présente des affinités faibles pour les autres récepteurs.

Le DXO, métabolite du DXM, possède une affinité bien supérieure pour les récepteurs NDMA. Cette activité serait responsable des effets dissociatifs[3] (pour info, la kétamine est un antagoniste des récepteurs NMDA).

Les effets obtenus suite à la prise de DXM résultent de l’addition des effets du DXM et du DXO, en fonction de la dynamique d’évolution de leurs concentrations respectives (dégradation de l’un, formation de l’autre). On imagine alors que la prise de molécules altérant les capacités enzymatiques puisse modifier les effets ressentis.

Les effets recherchés

Les effets recherchés sont principalement les effets hallucinogènes et dissociatifs.
Pour être utilisé à des fins récréatives, le DXM doit être consommé à des doses supérieures à celles utilisés pour obtenir l’effet anti-tussif. Cela implique qu’il est nécessaire de prendre une quantité de médicament plus importante que celle prévue pour une utilisation normale.
Dans ces conditions, il est nécessaire de choisir une spécialité ne contenant que du DXM et pas d’autres principes actifs. Dans le cas contraire, le surdosage des autres principes actifs pourrait être risqué, par lui-même ou par l’interaction qu’il créerait (interaction non significative entre les 2 molécules à doses normales mais qui pourrait avoir des conséquences à des doses supérieures).











1er plateau (1,5 - 2.5 mg/kg)

Effet léger. Présence d’une stimulation et d’une euphorie. Sensation d’être légèrement ivre ou défoncé. Les couleurs et les sons peuvent sembler différents (plus riches, plus profonds) mais il n’y a pas de véritables hallucinations. Légère altération motrice.

2ème plateau (2,5 – 7,5 mg/kg)

C’est le plateau considéré le plus récréatif. Les hallucinations yeux fermés (closed-eye visuals, CEV) commencent, parfois sous forme de matérialisation imagée de l’imagination. Des perturbations de la vision yeux ouverts peuvent être présentes (vision dédoublée). Effet caractéristique de flanging (ou framing) : les influx sensoriels semblent découpés en morceaux (comme un film en lecture image par image). Un effet motivationnel est présent. Un body high se manifeste, les nausées sont fréquentes. La coordination motrice est plus fortement perturbée.
«








3ème plateau (7,5 - 15 mg/kg)
Effets très intenses, l’expérience peut être déplaisante voire très anxiogène. Les hallucinations apparaissent les yeux ouverts. L’expérience devient mentale (sentiment de renaissance, retour de souvenir oubliés ou refoulés, etc…). La coordination motrice est très affectée.







 
 




4ème plateau (> 15 mg/kg) Expérience dissociative complète. Perte du contact avec le corps, expériences de type « mort imminente », sensation d’entrer en contact avec des « êtres supérieurs », idées délirantes, etc…

Plateau sigma

Plateau qui se manifesterait lors de la répétition des prises sur une période courte. Présence d’hallucinations visuelles et auditives. Les éléments du délire (Dieu, Aliens…) peuvent être intégrés dans la réalité quotidienne. Le sujet peut entendre des voix auxquelles il sera susceptible d’obéir. Les pensées sont complètement perturbées. La majorité des utilisateurs ayant atteint ce plateau auraient trouvé l’expérience très déplaisante et ne souhaiteraient jamais recommencer[8].

Les risques de sa consommation

Contre-indications absolues[9][10]

  • Hypersensibilité au produit
  • Asthme (ou toux asthmatique)
  • Insuffisance respiratoire
  • Traitement par IMAO, linézolide, cinacalcet
  • Allaitement




vendredi 3 janvier 2014

VST PLUGINS 09

VST plugins pour KX project


Voici comment regler les driver kx et les plugins dispo ici

jeudi 26 décembre 2013

Johnny Winter - Be Careful With A Fool

SALUT.....brrrrrrrrr fait froid...(normalement ce qu' ont dirait si la saison etait a l' heure...:) Un petit coup de coeur en ce mois de decmbre....... L' un des meilleurs slow blues interpreter par johnny Winter